Gorgonzola à l’honneur

Buongiorno a tutti

Il Gorgonzola, tutti lo sanno, ma forse queste poche righe attinte sul il computer vi spingeranno a scoprire di più. Non esitate a fornirci informazioni o ricette aggiuntive molto personali.

Buona lettura e buon appetito

Pierre GUITTIER

Bonjour à tous,

Le Gorgonzola, tout le monde connaît mais peut-être que ces quelques lignes puisées sur le net vous inciteront à en découvrir plus. N’hésitez pas à nous passer des informations ou des recettes supplémentaires très personnelles.

Bonne lecture et bon appétit

Pierre GUITTIER

FROMAGE GORGONZOLA

Description

Le gorgonzola est l’appellation d’origine d’un fromage traditionnel à base de lait de vache, à pâte persillée, fabriqué dans les régions de Lombardie et du Piémont. Depuis le 12 juin 1996, l’appellation d’origine « gorgonzola » est préservée au niveau de l’Union européenne par une appellation d’origine protégée.

Quelques points essentiels sur le gorgonzola

Il est également riche en sels minéraux et oligo-éléments dont notamment le calcium. Il contient de la vitamine A, B1 et B6. Ce fromage italien est produit toute l’année, mais la meilleure période pour le consommer se situe entre le mois d’avril et le mois de septembre.

 

Le gorgonzola fait parti des fromages à pâte persillée, ce fromage traditionnel est préparé avec du lait de vache.

Histoire et caractéristiques du gorgonzola

A ses origines au Moyen Age, le gorgonzola était fabriqué dans le village du même nom, situé au nord est de Milan. En Italie, il bénéficie d’une appellation depuis 1955.

A quelle saison manger le gorgonzola

C’est la pleine saison de la dégustation du gorgonzola d’avril à septembre. Il se déguste en primeur le reste de l’année.

Les calories et les infos nutritionnelles du gorgonzola

Fromage italien au goût exquis, le gorgonzola affiche un fort taux de matière grasse. Mais ses bienfaits nutritionnels en termes de protéines et de calcium sont indéniables. De plus, il contient des vitamines A, B1, B2 et D ainsi que du magnésium.

 

Comment choisir le gorgonzola

Le gorgonzola est un fromage à pâte persillée fabriqué à partir de lait de vache pasteurisé. Il se présente sous la forme d’un cylindre de 25 à 30 cm de diamètre et de 16 à 20 cm d’épaisseur pour un poids de 6 à 12 kg. Affiné 5 à 8 semaines, le gorgonzola jeune est le plus produit et le plus consommé. Parsemée de moisissures bleu-vert, sa pâte est de couleur ivoire. Son goût est relativement doux. Affiné au moins 3 mois, le gorgonzola devient piquant. Vous le reconnaîtrez à sa pâte plus foncée, presque ocre.

Comment conserver le gorgonzola

Le gorgonzola se conserve dans le bas du réfrigérateur. Pour éviter que son odeur forte parfume les autres aliments, retirez sa croûte et emballez-le dans une boîte hermétique ou du papier aluminium.

 

 Le gorgonzola prête ses saveurs à une foule de recettes de cuisine

 

 

 

 

Le gorgonzola est un fromage à base de lait de vache, à pâte persillée. Photo par Artizone.

Fromage AOP depuis 1996, le gorgonzola est originaire de la ville dont il tire son nom, Gorgonzola, près de Milan. Il serait né d’une erreur en préparant un autre fromage italien, le stracchino, fromage à pâte molle et d’affinage court. Caractérisé par des stries vert-bleu, il est à base de lait de vache et selon le temps d’affinage, ses saveurs varient de doux à piquant.

Sa crémosité s’invite dans une multitude de recettes, de la quiche au gratin en passant par le risotto. En sauce et associé à de la crème fraîche, il nappe délicieusement un plat de pâtes et relève n’importe quelle viande. Incontournable dans la pizza quatre fromages, il est savoureux simplement sur un morceau de pain. Et pour une version encore plus douce et crèmeuse, craquez pour le mélange gorgonzola mascarpone.

COURGETTES AU GORGONZOLA

 

 

 

– 2 courgettes   – 100 g de gorgonzola   – 1 échalote   – 1 càs d’herbes de Provence   – sel et poivre   – huile d’olive

Préchauffez le four à 200°

Coupez les courgettes en deux et grattez l’intérieur que vous mettrez dans un saladier.

Huilez les courgettes à l’aide d’un pinceau et enfournez pour environ 10 mn.

Epluchez et ciselez l’échalote et mélangez à la chair dans le saladier, versez les herbes de Provence, salez et poivrez. Faites revenir le tout dans une sauteuse et ajoutez le gorgonzola, laissez fondre.

Garnissez les courgettes et enfournez pour environ 15 mn environ.

 

Vista di Gorgonzola.  Vista su un tratto del Naviglio della Martesana nel centro cittadino

Gli inverni a Gorgonzola sono freddi, con forti gelate, nebbie e temperature quasi sempre negative o attorno allo 0.

Più diffusi invece i « giorni di gelo » (circa 100 all’anno), in cui i termometri registrano valori negativi, compresi in un periodo che va da fine novembre ad inizio aprile; rare (ma non impossibili) le gelate a ottobre o ad aprile.

Le estati sono molto calde e umide, decisamente afose e poco ventilate come in tutta la Pianura Padana, ma interessate da temporali molto forti, spesso distruttivi e accompagnati da fulmini, grandine, vento forte e in alcuni casi qualche tromba d’aria. Anche in piena estate sono quindi possibili giornate molto fresche attorno ai 12°/15° (legate a peggioramenti da ovest) che attenuano la calura, infatti i mesi compresi tra giugno e agosto sono abbastanza piovosi. Questi fenomeni temporaleschi sono molto diffusi soprattutto nel mese di luglio e sono così potenti da essere in grado di abbassare la temperatura anche di 10-15° in un’ora e di mantenerla tale per anche per 24 ore.

Nel complesso, le precipitazioni a Gorgonzola sono molto abbondanti e relativamente ben distribuite nel corso dell’anno anche se la stagione invernale registra periodi relativamente lunghi senza precipitazioni con un minimo di circa 68 mm a gennaio: sono le più piovose le stagioni intermedie e specialmente i mesi di maggio e ottobre.

La neve cade da novembre a marzo e spesso gli accumuli possono essere notevoli (si sono registrati molte volte 30/40 cm di neve, anche se la media degli accumuli per evento è attorno ai 10 cm); in totale gli episodi nevosi in un anno non sono mai più di dieci.

L’umidità è presente durante tutto l’anno in special modo nei mesi invernali e durante la notte. Ciò nonostante i giorni di piogge si fanno via via meno frequenti, (così come il fenomeno della nebbia), anche se i totali pluviometrici annui non sono variati molto. Le nebbie sono favorite sia dal cielo sereno, che consente il raffreddamento da irraggiamento, sia dal suolo superficialmente umido, dalla tipica assente ventilazione della Pianura Padana occidentale e da particolari configurazioni bariche invernali come i regimi altopressori che in questo periodo dell’anno tendono a presentarsi con una certa frequenza.

Vue de Gorgonzola. Vue d’un tronçon du Naviglio Martesana dans le centre ville

Les hivers à Gorgonzola sont froids, avec de fortes gelées, des brouillards, et température presque toujours négative ou autour de 0.

En revanche les jours de gel (environ 100 par an), dans lesquels les thermomètres enregistrent des valeurs négatives, incluses dans une période allant de fin novembre à début avril; des gelées rares (mai pas impossibles)  en octobre ou avril.

Les étés sont très chauds et humides, et mal ventilés comme dans toute la vallée du Pô, mais affectés par des orages très forts, souvent destructeurs et accompagnés de foudre, de grêle, de vent fort et dans certains cas de tornades. Même en plein été, des journées très fraîches sont possibles autour de 12/15° (liées à l’aggravation de l’Ouest) ce qui atténue la chaleur, en fait les mois compris entre juin et août sont assez pluvieux. Ces phénomènes sont très fréquents surtout en Juillet et sont si puissants qu’ils sont capables d’abaisser la température même de 10/15° en une heure et de la maintenir ainsi pendant 24 heures.

Globalement, les précipitations à Gorgonzola sont très abondantes et relativement bien réparties tout au long de l’année même si la saison hivernale enregistre des périodes relativement longues sans précipitations avec un minimum d’environ 68 mm en janvier : les plus humides sont les saisons intermédiaires et surtout les mois de mai et octobre.

La neige tombe de novembre à mars et souvent des accumulations peuvent être considérables (30/40 cm ont été enregistrés plusieurs fois même si l’accumulation moyenne par évènement est de 10 cm) : au total les épisodes de neige en un an ne dépassent jamais dix.

L’humidité est présente durant toute l’année et spécialement dans les mois hivernaux et pendant la nuit. Néanmoins les jours de pluie deviennent progressivement moins fréquents (ainsi que le phénomène du brouillard), même si les totaux annuels de précipitations n’ont pas beaucoup changé. Les brouillards sont favorisés à la fois dans le ciel clair, qui permet le refroidissement par rayonnement, et par le sol superficiellement humide, par la ventilation absente typique de la vallée occidentale du Pô et par des configurations basiques hivernales telles que les régimes de haute pression qui ont tendance à se produire à cette période de l’année avec une certaine fréquence.