En Italie fermeture des stations de ski

Les Italiens se faisaient une joie de pouvoir à nouveau dévaler les pistes. Finalement, il n’en sera rien. Moins de 24 heures avant la réouverture initialement prévue pour le 15 février, le nouveau gouvernement a choisi de maintenir fermées les stations de ski. Une décision tardive qui intervient alors que les autorités s’inquiètent de la rapide circulation des variants du coronavirus, et qui confirme les recommandations du conseil scientifique pour qui cette réouverture était incompatible avec la situation actuelle.

Tout était pourtant prêt pour accueillir les skieurs. À Livigno, dans le nord de l’Italie, les professionnels de la montage travaillaient déjà depuis des semaines pour cette réouverture et étaient impatients de pouvoir enfin lancer leur saison. Distanciation dans les restaurants d’altitude, désinfection des remontées mécaniques, de nombreux ajustements et mesures avaient ainsi été mis en place. La Lombardie avait même décidé de limiter le nombre quotidien de skieurs à 30% de la capacité horaire des télécabines et remontées mécaniques.

Après avoir déjà repoussé trois fois l’ouverture des stations de sport d’hiver (après début décembre
et mi-janvier, ndlr), le gouvernement italien a désormais fixé la date du 5 mars prochain.Si cela pourrait permettre la reprise économique d’un secteur déjà très fortement impacté par la crise sanitaire, la saison semble déjà terminée avant même d’avoir pu commencer. Reportage d’Alban Mikoczy, Florence Crimon et Alexandre Le Naour.